RENCONTRES

Interview de Stephanie Ramsay

On est dimanche et le dimanche c’est interview ! Alors aujourd’hui je vais vous présenter Stephanie Ramsay. Steph, c’est la fille pétillante que j’adore suivre sur Facebook, elle me donne le sourire avec ses conseils et sa bonne bouille bref la bonne copine pleine de bienveillance. Elle est directrice éditoriale du magazine les pulpeuses que je lis régulièrement et pour lequel j’ai déjà eu le plaisir d’écrire un article… Et si vous ne connaissez pas encore les pulpeuses magazine, c’est le magazine en ligne de la femme décomplexée.

1)      Qui es-tu ?

Stéphanie RAMSAY, j’ai 32 ans. Je suis originaire de la Martinique, où j’ai passé toute mon enfance et ma vie d’ado. Je suis arrivée en Métropole pour terminer mes études, à l’âge de 20 ans. Depuis, je réside à Lille avec mon conjoint. Je ne suis pas mariée, je n’ai pas d’enfant… Mais j’ai un adorable petit chat !

2)      Quelle est ton activité ?

Fondatrice et Directrice Éditoriale du Magazine Les Pulpeuses. Il s’agit d’un magazine 100% en ligne qui favorise pour de vrai l’épanouissement au féminin en proposant des conseils sérieusement amusants 🙂

3)      Quels sont tes projets à venir ?

Dans un avenir très proche (mi-juin 2018), nous allons proposer aux femmes urbaines françaises une autre façon de consommer le magazine et son contenu. Nous avions l’habitude des magazine papiers, figés, avec leurs codes qu’ils imposaient à tout le monde. On a aussi l’habitude des influenceurs qui changent la donne et deviennent les premiers journalistes tendance. Demain, vous aurez Les Pulpeuses Magazine, qui proposera un design hyper léché comme les grands magazines, mais sur internet avec une communication qui s’apparente beaucoup aux influenceurs à succès.

4)      Qu’est-ce qui te motive au quotidien ?

Je le dis à chacune des conférences que j’anime sur l’entreprenariat ou la confiance en soi : j’ai une mission très claire et je me lève tous les jours pour le mener à bien du mieux que je peux. Ma mission : c’est de faire pétiller le quotidien des personnes qui m’entourent. Et ce qui me motive, c’est d’apporter le plus de bonheur dans ma vie et dans celle des autres. Pas pour rien que j’ai créé un magazine sur l’épanouissement 😉

5)      Comment te sens-tu en tant que femme dans le monde d’aujourd’hui ?

Plutôt bien à vrai dire… Notre société et le monde dans lequel nous vivons, nous imposent beaucoup de codes. C’est à nous de trouver le juste milieu, celui qui nous correspondra le plus. Et personnellement, j’ai trouvé le mien. A 32 ans, je me connais beaucoup mieux… et je suis très honnête avec moi-même. Parce que j’ai vu la génération de femmes juste avant moi lutter pour obtenir des heures flexibles pour mener leur vie pro et perso de concert, parce que j’ai connais mes grands-mères au four et au moulin, j’ai besoin d’être plus égoïste… Ou plutôt, plus indépendante encore que ne l’ont été ma mère, mes tantes et mes grands-mères. Contrairement à tout ce qu’on dit au sujet de la femme aujourd’hui, je me sens plus libre qu’elles. Libre de mes choix personnels, libre de mes choix professionnels, libre de vivre ma féminité comme je l’entend, libre de m’exprimer et de contester également.

6)      Quelle est ta plus grande qualité ?

Je pense être quelqu’un d’honnête et de juste. L’une de mes devises c’est “ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse”. J’essaie toujours de trouver un compromis gagnant-gagnant.

7)      Quel est ton plus grand défaut ?

Je suis souvent en retard. J’entreprend beaucoup de choses en même temps et tout me passionne dans la vie. De ce fait, je peux passer beaucoup de temps sur un sujet. Dépenser beaucoup d’énergie. Et du coup, je retarde les autres sujets que je devrais aborder. Mais je me soigne : j’apprends à me pardonner. J’ai surtout appris le sens de l’expression “ce n’est pas grave”. En soi, quand tu comprends que rien n’est grave, qu’il n’y a pas mort de qui que ce soit, tu arrives à relativiser. Ce qui ne fait absolument pas de moi une “je-m’en-foutiste”, juste une meuf qui a un cerveau et deux mains… Une meuf qui fait ce qu’elle peut, dans la limite de ses possibilités.

8)      Quelle est la musique qui te donne le sourire ?

J’écoute beaucoup de soul, de jazz et de musique classique. La soul et la musique classique pour travailler (tout dépend du sujet que je traite) et le jazz pour me détendre. Mais clairement, c’est le jazz qui me donne le sourire. Il y a quelque chose de dansant, de chantant, de joyeux dans cette musique qui me plait beaucoup.

9)      Qu’est-ce qu’une femme belle selon toi ?

Je n’aime pas beaucoup cette expression à vrai dire. Elle n’a aucun sens en 2018. Mais pour répondre à ta question, selon moi une femme est belle quand elle a foi en elle. Personnellement, je me trouve belle. Et clairement, j’ai une grande foi en moi. Je ne parle pas d’égo. Je parle de se connaître, d’être honnête avec soi, de reconnaître ses talents. Quand une femme a foi en elle… ça se voit… elle rayonne. Qu’importe si sa beauté physique n’est pas conventionnelle d’ailleurs ! Plus t’as confiance en la personne que tu es, plus tu as une confiance sereine en toi, plus tu rayonnes.

10)   Partage un truc ou une astuce perso

J’ai des routines très militaires pour cadrer mon esprit qui déborde d’énergie et de créativité. Tous les matins, je m’étire, je me masse un peu, je fais de la méditation, je prie (je ne crois pas en Dieu mais je prie quand même car je crois que les prières sont transmises), je prends mon petit déjeuner et ensuite je me prépare. Le soir, rebelote 🙂

11)   Cite-moi une personne que tu admires, pourquoi ?

Question très difficile. J’admire tout le monde ! Y’a toujours chez quelqu’un ce petit truc que j’admire. Perso, j’admire souvent les gens qui ont un truc que je n’ai pas, qui attise ma curiosité. Pas besoin d’admirer une célébrité selon moi… Juste sors de chez toi, prend la première à gauche ou à droite et parle aux gens, tu seras très étonnée à quel point les gens sont fascinants !

12)   Donne-moi une citation qui te booste et qui t’inspire

Je dis souvent : La vie est un trampoline. Si je ne me trompe pas, celle-là…. elle est de moi ! lol

13)   As-tu un message que tu aimerais transmettre aux personnes qui te lisent ?

Quand j’ai décidé de m’écouter, sincèrement, honnêtement et sans jugement, j’ai appris énormément sur moi. Et depuis, je m’écoute tous les jours. Alors je conseillerais une seule chose, prend le temps d’écouter ce que tu ressens, de mieux de connaître. C’est un moyen efficace de vivre plus heureux !

Pour découvrir le magazine 

Site : https://lespulpeuses.com/

Facebook : https://www.facebook.com/lespulpeusesmagazine/

 

A suivre……

 

Miss Ronde Univers 2018

2 commentaires

  • Isabelle

    Très bel article !!! Bravo !
    Stephanie à cet enthousiasme pour tout cette bonne humeur qui boost et nous donne envie d’aller plus loin. Je Suis depuis un an femme entrepreneure et j’ai adoré la rencontrer !!

    • Audrey

      Merci ! C’est tout à fait la raison pour laquelle je l’ai interviewé et ce que je souhaite transmettre à travers mon blog. Au plaisir que vous découvriez d’autres articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :