HUMEUR & BIEN-ÊTRE

Les complexes

 

Les complexes, c’est comme un vieux reste alimentaire qu’on aurait oublié pendant des semaines. Dans un monde parfait, personne n’en aurait jamais eu, ça ne nous serait même pas venu à l’idée..

On aurait envie de faire de gros poutous à nos corps et on ne serait jamais jalouse de qui que ce soit. Ah ! Le bon syndrome de la fille que nous sommes… C’est vraiment typique… Dans un monde parfait, on se sentirait bien dans nos baskets (aussi bien que dans nos supers chaussures à talon préférées, celles de plus de 10 cm qui font mal aux pieds à la fin de la soirée). Si les complexes étaient des Hommes (au sens des humains) comme vous et moi, je prendrais mon courage à deux mains et je leur mettrais une bonne baffe. Oui vous l’avez bien lu ! Une bonne baffe. Mais Mince alors ! Je me vois dans l’obligation de calmer mes pulsions. Ben oui ! Ces maudits complexes ne sont pas humains et en plus, je n’ai jamais su me battre et ce n’est pas à 35 ans que je vais y arriver… Même pour rigoler, j’ai l’air ridicule quand j’essaye… Alors bon, sortons nous l’idée de la tête…

En échangeant avec un certain nombre de femmes ces derniers temps, je me suis bien rendue compte que nous en avions toutes (ou presque).. Alors donc pour venir définitivement à bout de ces coquins, je vais vous parler de plusieurs parce que pour triompher, le mieux c’est de bien les connaitre… Alors armées de nos tenues de combat, allons-y…

Le classique, “je me trouve trop grosse” : Aujourd’hui, on le sait ces foutus médias s’amusent à nous matraquer de femmes au corps parfait mais la plupart sont laaaaaargemnt photoshopées. F. Beigbeider, en parle si bien dans son film « l’idéal ». Quand je lis que Monica Belluci est une femme ronde, je comprends pourquoi il devient parfois difficile de gérer les quelques kilos que nous pensons avoir en trop. Tous les étés c’est repartis, les magazines aiment bien nous sortir les conseils minceur des stars et nous proposent le nouveau régime de l’été. Je côtoie un certain nombre de personnes qui les tentent… Allez hop ! on essaye.. Et si celui-ci était le dernier.. On découvre dans ces chouettes lectures qu’Eva Longoria s’accorde une fois par mois le petit plaisir de manger une part de pizza.. Bon alors les filles, que celles qui me lisent là tout de suite et qui auraient plutôt tendance à se faire une pizza entière avec des pintes de bière, lèvent la main… Dans mon cas, ça serait plutôt coca mais bon… Allez n’ayez pas honte, promis on ne le répètera pas. Sans rentrer dans l’excès inverse parce que ça serait mentir, cela m’amène à me demander et à vous demander les filles si vous êtes vraiment prêtes à sacrifier les plaisirs de la vie pour avoir les cuisses fines et galbées ? ou le petit bourrelet en moins ?

Ou pour les copines, “je me trouve trop maigre” : On n’y pense peu quand on est soi-même obnubilée par les quelques kilos qu’on juge en trop, mais les filles qui se trouvent trop maigres n’ont pas beaucoup plus de facilités à gérer ce complexe. Et il n’est franchement pas plus évident.. Lorsque certains veulent consoler les rondes qui se tarabustent, ils n’hésitent pas à sortir un argument tout fait du style « non mais tu sais, les mecs préfèrent les filles avec des formes, pas celles qui sont toutes plates ».. Ouai, mais n’empêche que j’ai toujours pas de mec là… Alors ce couplet-là, il commence à me sortir par les trous de nez… Ok OK, je me calme comme dirais mon collègue… Enfin, il n’y a pas de graduation là-dedans.. Mince ou Ronde vous voyez bien qu’on est toutes pareilles…

Mais finalement les filles rassurez-vous et ce ne sont pas des flûtes que je vous sors : certains préfèrent les rondes, certains aiment les très rondes, certains préfèrent les minces ou les très minces et d’autres s’en foutent. Oui, ça arrive aussi… Bon ok, je le cherche toujours pour le moment et il est très bien caché celui-là… Mais cette année, promis, je le trouve…

“Non mais t’as vu mes cheveux ?” : Quand ils sont bouclés, on les voudrait frisés. Quand ils sont frisés, on les voudrait raides. Quand ils sont raides, on les voudrait bouclés. Promis, moi aussi je pense régulièrement la même chose.. Cette crinière, j’ai aussi envie de la changer.. J’étais blonde pendant des années, puis je suis devenue brune puis de nouveau blonde. Notre rapport à nos cheveux est bien souvent l’illustration parfaite de l’expression “l’herbe est toujours plus verte ailleurs” ou pas….. Je l’ai déjà souvent entendu…

Le fameux “mes lobes d’oreille pendouillent” : Dans le monde, il y a des gens qui se font opérer pour raccourcir et recoller leurs oreilles, je vous dirais de vous faire offrir un cocker. Cela devrait vous aider à relativiser quelque peu. Je reconnais que c’est une drôle de boutade…

“Je suis trop petite” : Ok, alors, Kylie Minogue, la bombasse fait 1m52, notre amie Eva (Longoria) pas moins d’1m57. Et vous avez vu les nanas, non les filles franchement… Ce complexe ne tient pas la route. Désolée je sais je suis un peu abrupte mais on ne m’a jamais appelée délicatesse 😉 même si je me soigne.

 

“J’ai un trop petit bonnet” (et pas celui sur la tête) : Franchement foi de moi-même, il y a tellement d’avantages à avoir peu de masse…C’est hyper pratique et en plus ça tient droit… Enfin, à peu près autant que d’être bien fournie au niveau mammaire, blablabla….

“Mes orteils sont comme des knackis : J’ai beau moi-même avoir des orteils pas canons – canons, ce complexe n’est un principe que je ne conçois qu’en cas de mycose ongulaire, et ça c’est une spéciale dédicace à une de mes meilleures amies qui adore ça !!!

“Je n’aime pas mes genoux” : Trop gros, trop ridé, un peu carré, ou tout autre chose, certaines filles sont réticentes à l’idée de se mettre en short parce qu’elles détestent leurs genoux. Et d’autres n’aiment pas leurs fesses, leurs jambes, leurs cuisses, leurs bras…

“Mon visage est asymétrique” : J’ai une nouvelle génialissime à vous annoncer : tous les visages le sont mais pas de la même façon… Je cache moi-même un petit détail du genre que je ne révèlerais pas ici. Il n’y a que ma mère qui le connait. Et à vrai dire, je n’ai jusqu’à présent jamais croisé quelqu’un qui avait l’air de sortir d’un tableau de Picasso. Vous si ?? Si vous êtes concernées par ce complexe, dé-ten-dez-vous…

“Ma peau n’est pas lisse” : Il arrive qu’on se sente comme une vieille éponge vieillie simplement en se regardant dans le miroir et en constatant l’apparition de nouveaux petits boutons. Mais Boris Vian disait, “si vous avez des comédons, ne vous regardez pas dans une glace, promis ils disparaîtront”. Alors à bon entendeur !!

En conclusion, je vous dirai qu’en ce qui me concerne j’ai envie d’être libre, et pour moi la liberté ne se trouve pas que dans mon sex-appeal ni dans les atouts de séduction qu’un magazine féminin essayera de me faire découvrir…

Pour moi, la liberté se trouve dans le fait de m’accepter comme je suis avec mon bidon trop rond, mes seins un peu trop gros. Tout simplement parce que je sais que ma valeur est ailleurs. Non, elle n’est pas dans des courbes parfaites, elle n’est même pas dans mon sourire charmeur (celui qui était pareil quand j’avais 4 ans quand je prenais déjà la pose sur les photos)… Ma valeur, c’est mon essence, c’est qui je suis et aujourd’hui, je le revendique et je le dis haut et fort !!

Mes complexes sont bels et biens là mais il est clair que j’ai compris maintenant qu’ils ne vont pas me dicter comment je dois me sentir. Ça c’est terminé ! Je vais les prendre, bien me marrer avec eux et en faire ma force. Les filles promis, je vous le dis vous êtes belles telles que vous êtes ! Qu’en pensez-vous ?

 

Miss Ronde Univers 2018

%d blogueurs aiment cette page :