HUMEUR & BIEN-ÊTRE

Sois toi, sois belle !

 

20 Mars 2018, 1er jour du printemps, la période estivale approche et comme par hasard dans ma boite aux lettres et dans les kiosques, je trouve des articles dans les revues dont le sujet est « Révéler vote beauté : corps allégé et detox ciblées avant l’été » ou encore « Maigrissez à votre rythme ». Cette année encore, la promotion de l’acceptation de soi ne semble toujours pas être d’actualité ici ou ailleurs. Et tous les ans, je me dis qu’on n’est pas sorti de l’auberge et qu’il reste du travail à faire… Mais je ne désespère pas… A quand une couverture avec une femme passée la trentaine, rayonnante, joliment habillée et maquillée qui sublimera sa vraie beauté. Quitte à rêver, j’aimerais lire en gros titre : “Révéler votre beauté naturelle », « notre sélection de maillots de bains du 34 au 62 », ou encore « notre top des recettes gourmandes avant l’été ».

Comme je l’expliquais déjà précédemment, j’ai fait la paix avec moi-même. J’aime ce que je suis, j’aime mon corps. J’ai même beaucoup de tendresse pour lui car il a partagé avec moi mes expériences de vie et nous avons encore un long et beau chemin à parcourir ensemble. Aujourd’hui, je revendique de vouloir être en forme, d’être sportive, tout en ayant des rondeurs. Je pense que l’on peut avoir totalement confiance en soi, être belle, être une femme d’aujourd’hui et pas juste être “grande, mince et musclée”… Je pense aussi que chacune est libre de disposer de son corps, de perdre du poids ou d’en prendre, de faire ce qu’elle souhaite de son temps libre sans que cela ne soit jugé. On me le demande souvent alors voilà ce que c’est pour moi, le Body Positive. Il n’y a pas de terme équivalent en français alors je vous parlerais de positivisme corporel.

Si je devais résumer ma démarche, je te dirais :
— Dénoncer les bodyshaming qu’il soit contre les gros, les grands, les minces, sur la forme ou la couleur d’un corps. D’ailleurs honnêtement, je trouve que critiquer les autres morphologies est contre-productif. Cela ne fait que créer un écart entre les femmes (et les hommes aussi) qui bien souvent souffrent des mêmes maux.
— Apprendre à aimer et à accepter son corps et celui de l’autre, quel que soit son genre ou son origine. Pour cela il faut apprendre à assumer son style, et suivre ses propres règles sans prendre en compte l’avis des autres. Quand il est question de style, seul ton avis compte. Ton style, tes règles, ton univers, c’est toi qui les définis.
— Respecter ses limites, et celle des autres, partager son histoire avec bienveillance, faire des rencontres sans jugement. En effet, l’acceptation de soi et des autres est un long chemin et sans doute un des plus difficile à parcourir.

 

Nous évoluons dans un monde où tout doit être rangé : grosse, maigre, vieille, moche, grande…. Il est grand temps que les choses changent. En ce qui me concerne, je n’ai plus besoin d’être convaincue. J’essaye aujourd’hui de participer à bouleverser les codes et te montrer que tout est possible. Je tente aussi de prouver qu’on peut être légitime et être inspirante, en étant soi-même quelle que soit notre morphologie et notre style. C’est souvent nous qui nous fixons nos propres limites. A mon avis, il est essentiel d’apprendre aux petites filles que la beauté est dans tous les corps, dans tous les âges, et dans toutes les origines, que c’est la diversité qui rend notre monde si beau !

Accéder à la confiance et à l’acceptation de soi est un chemin qui peut être long. Cultiver la bienveillance envers soi, et envers les autres, c’est s’inscrire dans une démarche positive qui ne peut que faire du bien. En résumé, soyons tous et toutes fières d’être parfaitement imparfaits.

Miss Ronde Univers 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :